MatérielMontageMouche

Montage : débuter avec les bons outils

3.47KViews

Le montage de mouches est un fabuleux exercice d’imitation de la nature, qui demande de posséder les bons matériaux et les bons outils.

Face à la multitude d’outils existants pour le montage, un débutant pourra vite se perdre et choisir des outils parfois accessoires pour le montage de ses premières imitations. Pourtant, seules quelques références suffisent. Le tout est, souvent avec un budget réduit, de sélectionner des outils de qualité et polyvalents.

1 // L’étau

L’étau est indispensable. Il va permettre de venir fixer l’hameçon face à soi et à la bonne auteur. Il ne faut pas hésiter à choisir un modèle de qualité, permettant une rotation de l’hameçon. Investir dès le début dans un bon étau vous permettra de monter avec le même modèle longtemps et donc de garder vos repères et petites habitudes.

Le modèle que nous conseillons le plus aux débutant est le modèle Eagle. Très simple d’utilisation, il conviendra à un monteur débutant, un enfant ou quelqu’un souhaitant s’essayer au montage à moindre coût. Le prix de l’étau est de 29€, ce qui en fait l’un des modèles les moins chères. Toute fois, ce dernier n’est pas rotatif. Du moins pas à la manière du Danica, et n’offre pas le confort de ce dernier. Le Danica, modèle à fixer au bord d’une table, est à 74,90€ : un prix plus important mais un confort d’utilisation accrue. Il sera efficace pour monter des modèles du 22 au 6/0.

2 // Le porte bobine

Il est au monteur de mouches ce qu’est le pinceau au peintre. L’un des outils essentiels à n’importe quelle mouche. Il en existe également une multitude, à tous les prix. Néanmoins, un débutant pourra démarrer avec un modèle très simple. Bien que léger et confortable : le modèle ECO de Dr Slick (7€75).

Mise en place rapide de la bobine, passage du fil aisé, il ne coupe pas la soie de montage grâce au bord du tube évasé.  Un excellent rapport qualité/prix.

3 // Les ciseaux

Pour débuter, une paire peut suffire. Cette paire devra être de bonne qualité pour ne pas gêner le nouveau monteur dans la coupe des éléments (plumes, fils, poils…). La pointe devra être fine pour apporter un maximum de précision. Nous conseillons la paire de ciseaux Arrow de la gamme Eco de Dr Slick (10,30€).

Légers, faciles à manipuler, la pointe en forme de flèche est suffisante pour couper la plupart des matériaux de montage naturels (ne pas utiliser sur les tinsels, les grosses fibres synthétiques ou encore les gros poils de cervidés).

 

4 // Le twister à dubbing

Le twister à dubbing est un outil permettant de réaliser rapidement et facilement des dubbings de toutes sortes ou des collerettes (lièvre, CDC…). Le modèle Twister Rapide est sans conteste l’outil le plus vendu aux débutants pour la simple et bonne raison qu’il est d’une facilité d’utilisation incroyable (6,90€).

5 // La pince à Hackle

Elle va vous permettre de tourner efficacement vos plumes autour de l’hameçon, en offrant un enroulement propre et régulier, et surtout sans abîmer ces dernières. Les modèles rotatifs sont les plus efficaces car ils permettent de ne pas vriller le hackle. Le modèle conseillé est la pince à hackle rotative n°1 de Dr Slick (8,30€).

6 // L’aiguille à dubbing

Enfin, un dernier outil indispensable. L’aiguille à dubbing servira à ébouriffer vos dubbings et à séparer des fibres (pour les ailes par exemple). Mais également à réaliser vos demi-clés pour terminer vos mouches grâce à la partie ouverte en haut de l’aiguille. Enfin, elle servira aussi à déposer une goutte de vernis pour finaliser l’ensemble.

Beaucoup de monteurs ne peuvent s’en passer. Là encore, il en existe un grand choix. Le modèle Dr Slick est à nos yeux suffisant (6,15€).

Au final, ces deux sélections reviennent à 68,40€ (avec étau Eagle) et 114,30€ (avec le Danica).

Cette sélection d’outils est donc à nos yeux idéale pour débuter et s’équiper au meilleur prix. Même avec la pratique, ceux-ci resteront efficaces un long moment entre vos mains. Des outils sérieux pour des mouches réussies !

Laisser un commentaire