MontageMouche

Montage : utilisation du Dubbing Brush Peacock

2.1KViews

Nouveauté récente dans notre boutique, le Dubbing Brush est un produit remarquable qui apportera brillance et réalisme à vos mouches.

Le Dubbing Brush Peacock  a la particularité d’être brillant. Ce dubbing prêt à l’emploi est fait à partir d’un petit brin de tinsel torsadé, emprisonnant ainsi les fibres. Cela donne un rendu très beau, avec de la fibre mate et des éléments brillants. Le tout donnant un véritable peps à vos imitations. Un produit que nous conseillons aux débutants, ou lors des montages nécessitant de longs enroulements.

Nous avons choisi deux modèles pour illustrer ce produit. Tout d’abbord, une mouche sèche : le palmer en lièvre. Nous avons voulu apporter un peu de couleur à cette mouche indémodable et qui est d’une efficacité redoutable sur les rivières bretonnes. Ici, le poids de ce nouvel élément le fera flotter assez bas, ce qui ne le rend pas moins redoutable !

Le Palmer en lièvre, version 2018

La première étape va consister à fixer un hameçon 14 (ici un Kamasan B175) dans votre étau et à venir enrouler votre soie de montage jusqu’à la courbure de la hampe.

Maintenant, fixez votre mèche de Dubbing Brush. Veillez à bien la fixer par le tinsel, n’hésitez pas à le dénuder quelque peu. Dans la foulée, préparez une boucle à dubbing, et mettez-la en attente.

Troisième étape, enroulez votre Dubbing Brush en veillant à ne pas trop serrer les enroulements. Entre ces derniers, vous viendrez glisser votre collerette en lièvre.

Maintenant, terminez votre boucle à dubbing en y insérant les poils de lièvres et torsadez-les. N’hésitez pas à les couper à la longueur adaptée, ni trop longue ni trop courte.

Enroulez votre collerette autour de votre Dubbing Brush, en prenant soin de passer dans les écartements prévus à cet effet. Rabattez également vos poils de lièvre vers l’arrière.

Fixez votre collerette, formez votre tête. Mouche terminée !

Vous remarquerez que le Dubbing Brush est très efficace et apporte de magnifiques éclats à votre Palmer. Une mouche très pêchante, qui fera un carton sur les truites en mai et juin, surtout dans les eaux rapides.

Sous l’eau aussi

Deuxième modèle : une nymphe. un modèle très efficace en réservoir, à pêcher avec une soie flottante et en pratiquant de longues et lentes tirées.

Première étape, enfiler une perle de 2,8mm sur un hameçon 14 (également un Kamasan B175). Faites quelques enroulement de fils de plomb et fixez le tout à l’aide de votre soie de montage. Fixez ensuite quelques fibres de pardo et un brin de tinsel fin.

Seconde étape, fixez votre mèche de Dubbing Brush et procédez à son enroulement jusqu’à l’arrière de la bille. Fixez le tout. Procédez ensuite à l’enroulement de votre tinsel, 4 enroulements bien espacés suffisent amplement.

Enfin, préparer un dubbing de quelques poils d’oreille de lièvre que vous fixerez en roulant entre vos doigts ces dernières sur le fil. Maintenant, faites quelques enroulements juste derrière la bille. Fixez le tout. Aérez ce dubbing à l’aide d’un velcro ou d’une aiguille à dubbing.

Mouche terminée !

Ici, tout l’éclat du Dubbing Brush se révèle. Une mouche très facile à repérer pour les truites. Elle descendra lentement sous la surface.

On peu donc utiliser ce Dubbing Brush de multiples façons. Il saura apporter la touche brillante qu’il manquait à vos imitations. Un moyen d’apporter à la fois réalisme et visibilité. Compte tenu cependant de l’épaisseur de ce dernier, nous le recommandons pour des montages n’allant pas en-dessous du 14 en taille d’hameçon.

Laisser un commentaire